28 mars 2010

Le XV de Marseille-Vitrolles ne se fait pas Béziers

La Provence titrait dans son édition d’hier, dimanche « C’est l’heure de vérité pour Marseille-Vitrolles ». Et quelque fois, la vérité sonne comme une défaite à domicile ( 18-23) face à des joueurs de Béziers plus audacieux.

C’est dans un stade Jules-Ladoumègue vitrollais retapissé en bleu et rouge que le XV Bitterois s’est emparé d’une victoire qui aurait donné une bouffée d’air à des Marseillais déjà affaiblis par une déculottée à Graulhet (30-9) la semaine dernière.  « C’est une grosse déception. Nous avons mis des choses nouvelles dans ce match. Mais une équipe qui perd 8 ballons en touche ne peut pas gagner, ce n’est pas possible", reconnait le président Claude Atcher. « Ils ont été plus structurés, plus homogènes que nous, assume de son côté le 1ere ligne Rudy Chéron. Maintenant, il nous reste trois matchs à jouer, on ne vise plus de première place pour le trophée Jean-Prat mais on parle de seconde place. » Dans les vestiaires marseillais, les regards sont dans les chaussettes, mais pas question de se laisser démonter : « Ce qui est important aujourd’hui c’est de rester dans notre bulle et continuer à bosser et j’insiste sur le mot ‘continuer’. On est capable de se remettre en question, pas encore de sortir victorieux d’un pareil combat», philosophe le capitaine provençal Mohamed Dridi. Il faudra attendre encore un peu  pour que la devise marseillaise tutoie la réalité « Un seul objectif : entrer dans l’histoire ». Dans l’histoire, Béziers y est depuis 1911. Et ce n’est pas l’entraîneur marseillais Alain Hyardet, ancien Bitterois qui dira le contraire. Avec ses presque cent ans d’expérience, ses onze titres de champion de France, une équipe compacte et physique, encouragée par des supporters peu avares en animation, les Languedociens ont laissé peu d’espoir aux coéquipiers de Jonah Lomu.

Lomu, addict au beau jeu

Oui, la rencontre Marseille-Béziers était l’une des plus attendues de la saison, mais ce que les photographes, le doigt sur la gâchette, comme les fans de rugby attendaient, c’était surtout le retour de la star des All blacks sur la pelouse. Et Jonah Lomu a donné du spectacle jusqu’à la 70e minute. « Peut-être que si on ne l’avait pas sorti, on aurait gagné la rencontre", pouvait-on entendre dans les couloirs côté marseillais. Toujours est-il que la recrue vedette de la saison, qu’on a l’habitude de voir au poste d’ailier, a foulé le terrain avec un plaisir non dissimulé : «  Je me suis senti en confiance, j’ai créé les espaces qu’on me demandait, j’ai fait le travail. J’en veux plus encore ! renchérit la star néo-zélandaise ravi de lP1060586a « vie à la Marseille ». "Prendre du plaisir dans le jeu, c’est ça ma drogue, c’est mon addiction. On ne peut pas jouer bien si on ne prend pas de plaisir. » Jonah Lomu, qui balaie d’un large sourire les critiques que certains avaient pu formuler sur sa venue au club, portait dimanche un numéro inhabituel, le 8 : « J’ai commencé ma carrière comme 3e ligne. C’est un poste physique et moi j’aime les contacts. » Après une seule semaine d’entraînement, il apparait à l’aise dans ce maillot et au sein de l’équipe: « Maintenant, j’ai une meilleure lecture du jeu, ce qui me permet d’assurer des contacts plus précis, plus travaillés et surtout d’anticiper. Le ballon n’est pas rond, il rebondi t à droite, à gauche, aujourd’hui la pilule est difficile à avaler. Mais, c’est ça le rugby. » Le rugby, c’est aussi faire une mêlée sur le gazon d’une Fédérale 1 avec son idole : « Pendant la coupe du monde 95, je le regardais à la télévision, se souviennent les Biterrois Jonathan Bousquet et François Ramoneda. On savait qu’il fallait bien le prendre. Jouer contre lui, c’est dur. Ca reste un Monsieur. »

Notes:

Voir également le site des journaux L'Equipe et La Provence

Plus de photos de la rencontre ci-contre dans l'album photo Jour de match

Prochaine date pour les rugbyman de l'Om-Vitrolles: Dimanche 11 avril à 15 heures au stade Ladoumègue à Vitrolles contre l'AS Vauréenne pour le Trophée Jean-Prat.

Posté par nezri à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le XV de Marseille-Vitrolles ne se fait pas Béziers

Nouveau commentaire